Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Programme

21 oct. 2020 11:00 - 22 oct. 2020

Manneken-Pis a un costume tchèque

Le Manneken-Pis de Bruxelles portera un nouveau costume ce 21 octobre. Le dessin moderne et la technique traditionnelle de l’impression sur étoffe indigo, intitulée « modrotisk » (inscrite sur la liste UNESCO depuis le 2018) font union dans ce nouvel habillage pour le symbole bruxellois.

 

retrouvez la galerie photo ici.

 « Malgré qu’il nous soit impossible de célébrer la Fête Nationale avec un grand rassemblement ou événement culturel, nous tenons à rappeler que le patrimoine culturel est bien vivant » ajoute S.E.M. Pavel Klucký, Ambassadeur de la République tchèque en Belgique.

La cérémonie de la remise de costume aura lieu le 21 octobre à 11h à l’Hôtel de Ville de Bruxelles et servira en tant que commémoration de la Fête Nationale tchèque (célébrée le 28 octobre - la journée de la proclamation de la Tchécoslovaquie indépendante en 1918). Le costume tchèque rejoindra une riche collection de Manneken-Pis, initiée probablement déjà par Louis XIV.

Autrice de costume, Alice Klouzková, est non seulement créatrice de mode éco-responsable, mais aussi curatrice et professeure de mode à l’école des Arts Contemporains (Scholastika) à Prague. Elle s’intéresse depuis longtemps aux techniques traditionnelles de textile et leur emploi dans la création contemporaine.

 La directrice de Centre tchèque à Bruxelles, Jitka Pánek Jurková, en dit plus : « Le travail d’Alice Klouzková est riche en respect et de connaissance de la tradition exceptionnelle de ‘modrotisk’, qu’elle applique en même temps dans la mode contemporaine. Le costume indigo de Manneken-Pis montre que l’artisanat ainsi que la création de mode sont en bonne forme en Tchéquie. »

 « Modrotisk » est une technique ancestrale d’impression sur étoffes inscrite depuis 2018 sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO suite à la candidature jointe de la Tchéquie, la Slovaquie, l’Autriche, l’Allemagne et la Hongrie. La base de l’impression, c’est une toile blanche sur laquelle on applique une pâte résistante à la coloration selon le dessin souhaité et qu’on étire sur un cadre métallique. Les parties tracées par cette pâte resteront blanches lors de la coloration à froid dans un bain de couleur indigo. La technique date du 17e siècle, où on a pu trouver le « modrotisk » dans les garde-robes de luxe, pour se répandre chez toutes les couches sociales, avec un succès notamment au 19e siècle.

Les ateliers de l’impression « modrotisk » se font malheureusement rares. A ce jour, seuls deux existent en République tchèque (dans les villes de Strážnice et Olešnice). Les deux ateliers emploient les outils et les procédés datant de plus de 100 ans. Ainsi, ils permettent aux créateurs contemporains d’utiliser cette technique pour créer des étoffes modernes. Bref, la tradition de « modrotisk » garde un grand potentiel dans la création contemporaine.

Manneken-Pis portera son premier costume tchèque pour la première fois le 21 octobre prochain après la cérémonie de l’habillage et ce jusqu’à 15h. Ensuite, le costume sera exposé au Musée de la Ville de Bruxelles.

Photos: Centre tchèque / Ingrid Mihalová


Vidéo réalisée sur "modrotisk" par UNESCO








Lieu:

Date :

A partir du : 21 oct. 2020 11:00
Jusqu'au : 22 oct. 2020

Organisateur:

Centre tchèque


Me rappeler l'événement
Impossible de faire de rappel pour cet événement car il a déjà commencé