Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Programme

9 avr. 2018 - 18 avr. 2018

REMEMBERING 1918: EUROPEAN DREAMS OF BECOMING MODERN / Prague

Quel est le sens de l’année 1918 pour des hommes de politique et les sociétés européennes d'aujourd'hui? Quel est le rôle de cette époque dans la vision de l'Europe du XXIe siècle?

Les Centres tchèques en coopération avec la Bibliothèque Václav Havel, le Centre des Beaux-Arts BOZAR, l'Institut Finlandais pour le Benelux, Culture Action Europe et EUNIC Prague vous invitent à un débat sur ces sujets qui se tiendra à la Bibliothèque Václav Havel à Prague le 11 avril 2018, de 16h30 à 20h30.

Des historiens, des journalistes, des enseignants et d'autres intervenants de 7 pays européens vont comparer leurs perspectives et vont discuter de l’importance contemporaine de 1918, en particulier en ce qui concerne les interprétations attribuées à 1918 tout au long du 20e  siècle. Le débat devrait aboutir à une meilleure compréhension de 1918 et de ses conséquences vues de la perspective de l'Europe occidentale et centrale.  Par conséquence, comment cette perspective façonne-t-elle le point de vue actuel ? Comment l'interprétation de l'histoire varie dans les pays et quel impact possible cela peut avoir sur la politique entre des pays de l'UE ? Le débat se déroulera en anglais avec traduction simultanée en tchèque.

 

PROGRAMME

16h30  Discours d’ouverture

Le représentant de la Bibliothèque Václav Havel

Le représentant des Centres tchèques

 

17h – 18h30   Année1918 dans les « anciens » et les « nouveaux » États

Compréhension des événements de 1918 par les anciens empires et par les nouvelles nations - les différences prévalent-elles encore? Sentons-nous la nostalgie, la satisfaction, l'amertume, l'indifférence ...? Et que signifie la mythologie de 1918 pour l'avenir de l'Europe? Est-ce que cela - et si oui, comment - influence les politiques et les sociétés d'aujourd'hui?

Modérateur : Adéla Gjuričová, historien

Interlocuteurs :

Hongrie - György Csepeli, psychologue social

Slovaquie -  Miroslav Michela, historien

Autriche - Christoph Prantner, journalist

République tchèque - Jan Hanzlík, historien

 

18h30 – 19h   Pause

 

19h -20h30     Année 1918 dans les pays de l‘Europe occidental et central

Y a-t-il des différences dans la compréhension de 1918 entre l'Europe occidentale et l'Europe centrale? Si oui, quels sont-ils et comment sont-ils reflétés dans différentes approches de la réalité d'aujourd'hui? L'année 1918 est-elle aussi perçue comme l'année de l'émergence de nouveaux États en Europe occidentale? Comment était la fragmentation des anciens empires vue en Belgique et en Finlande?

Modérateur :   Pavlína Kvapilová, journaliste

Interlocuteurs :   

Belgique - Machteld Venken, professeur associé à l'Université de Vienne

Finlande – Kalle Kallio, directeur du Musée du travail finlandais Werstas

République tchèque – Václav Kuneš, professeur d'histoire

Pologne - Lukasz Jasina, historien (TBC)

L'entrée est gratuite. Inscription requise à l'avance.

 

À la conférence interviendra :

György Csepeli est un psychologue social hongrois. Né en 1946, il est diplômé de l'Université ELTE (Université Lorand Eötvöse) en 1970 à Budapest. Professeur de psychologie sociale à l'ELTE, président du programme de doctorat interdisciplinaire de la recherche en sciences sociales. Il a enseigné dans diverses universités, y compris UCLA, l’Université Michigan et New School à New York. Ses intérêts de recherche couvrent les domaines de la psychologie sociale des relations intergroupes, y compris l'identité nationale, l'antisémitisme, le soi-disant antitziganisme et la résolution des conflits.

Adéla Gjuričová est la directrice de recherche à l'Institut d'histoire contemporaine de l'Académie des sciences de Prague. Elle s’oriente vers la politique et la société à la fin de l'ère socialiste, la révolution de 1989 et les changements postcommunistes. Elle est co-auteur du livre Rompre le passé: création des identités politiques en République tchèque après 1989" (Bibliothèque Vaclav Havel 2011).

Né à Prague, Jan Biggles Hanzlík est diplômé de la Faculté de Philosophie de l'Université Charles, le domaine de l’histoire, mais il a changé plusieurs professions: journaliste, photographe, traducteur, scénariste, écrivain. Pour la dernière fois il a travaillé pendant près de dix ans comme le rédacteur en chef de la revue historique « La mémoire et l'histoire », publiée par l'Institut pour l'étude des régimes totalitaires. Actuellement, il est un scénariste free-lance.

Łukasz Jasina a reçu le doctorat du domaine des études cinématographiques (Polska Akademia Nauk). Il a étudié le droit, l'histoire et le journalisme à l'Université catholique de Lublin. Il a effectué deux stages à l'Harvard Ukrainian Institute et à l'Université de Toronto. Il était à la tête de la filiale orientale et publiait sur webzine hebdomadaire "Culture Liberal", il a travaillé en tant que l’assistent professionnel à l'Université catholique Jean-Paul II. à Lublin, et il était le chef du département international au Musée historique polonais. Łukasz Jasina est l'auteur de plusieurs centaines de publications.

Kalle Kallio est un expert en histoire du travail et en héritage difficile, y compris des souvenirs de la guerre civile finlandaise en 1918. Depuis 2005, il travaille comme le directeur au Musée finlandais du travail, ce qui est un musée national du travail et de l'histoire sociale. Le musée a deux branches: le Musée des sourds et le Musée Lénine, qui a été restauré à l'été 2016. Il travaille également en tant que le président de l'Association Worklab (Association internationale des musées du travail).

Pavlína Kvapilová est une présentatrice tchèque, productrice indépendante, consultante et experte en médias sociaux. Elle a dirigé la diffusion de la chaîne d'information CT24, dans laquelle elle a présenté les médias sociaux et elle a créé un format interactif tel que Hyde Park ČT24. Ensuite, elle était à la tête de la division des nouveaux médias de CT. Elle est actuellement freelance et son projet de coeur est la République tchèque élégante, dans laquelle elle fait revivre la tradition et la mode de la période de la Première République.

Vaclav Kuneš enseigne la langue et la littérature tchèques et l'histoire au lycée J. V. Jiršík à České Budějovice. Il se spécialise dans les méthodes modernes d'enseignement de l'histoire. Il a travaillé avec ses étudiants sur des projets historiques traitant de l'Holocauste en Slovaquie et en Pologne. Il a également participé à des projets internationaux dans le cadre des programmes Comenius et Erasmus Plus. Il organise des excursions historiques pour ses étudiants en République tchèque et aussi à l'étranger, ainsi que des discussions avec des témoins d'événements historiques.

Miroslav Michela, Ph.D., travaille comme l’historien à l'Institut d'histoire tchèque à la Faculté de philosophie de l'Université Charles et à l'Institut historique de l'Académie slovaque des sciences. Miroslav est co-fondateur et ancien rédacteur en chef du magazine www.forumhistoriae.sk (2007-2013). Ses principaux intérêts académiques sont l'histoire du 20ème siècle, la culture populaire et le nationalisme et la politique de la mémoire avec un accent sur la Tchécoslovaquie et l'Europe centrale et orientale.

Christoph Prantner est journaliste et rédacteur en chef du quotidien viennois Der Standard. Il a étudié la philosophie, l'histoire et les sciences politiques à Vienne et comme un boursier à Los Angeles. Depuis 1997, il travaille pour Der Standard - d'abord en tant que membre de la rédaction, puis dans la rédaction de politique étrangère. Entre 2007 et 2013, il était le chef étranger du journal. Sur le site derStandard.at, il écrit un blog géopolitique intitulé Prantners Perspektiven.

Machteld Venken, Ph.D., est un historien et slaviste belge. Elle a obtenu son doctorat à l'Université catholique de Louvain (KU Leuven) en Belgique. Après avoir terminé son projet de recherche à l'Université de Varsovie en Pologne, elle a commencé ses études à l'Université de Vienne. Elle a récemment édité le volume Borderland Studies Meeting Child Studies. Réunions européennes (2017).

 

SOUVENIRS POUR 1918 EN FILM 

9 – 18 avril 2018

L'année 1918 a été un tournant historique importante - moment de la réunion pour les uns, moment de la séparation pour les autres. Nous avons maintenant l'occasion de montrer à travers des écrans de cinéma comment l’année 1918 a influencé le développement politique et la situation sociale de l'après-guerre dans différents pays européens. Une série de projections de films étrangers qui seront complétés par de courtes discussions avec des invités intéressants nous rappellera non seulement l'année significative 1918, mais aussi les événements passés en Europe tout au long du siècle.

Par exemple, vous aurez l’occasion voir l'image italienne Des praires vont fleurir encore, l’histoire de la Première Guerre mondiale, accompagnée par un débat avec l'expert Marc Patricellini. Ou vous pouvez vous rejoindre à voyager dans l'Europe centrale et orientale, l'ancien territoire austro-hongrois, avec le réalisateur autrichien Paul Rosdy, qui accompagnera son documentaire Le Nouveau Monde avec le commentaire. Ou vous pouvez vous amuser en regardant la comédie polonaise Les dames Dulsky, qui décrit la famille Dulsky au fil de siècle. Un débat avec le jeune historien polonais Łukasz Jasina suivra.

Les films sont projetés en version originale avec sous-titres anglais. Après chaque projection, une discussion modérée avec un invité suivra.

 

Quand: 9 – 18 avril 2018

Où: L’institut italien, Šporkova 335/14, 118 00, Prague 1

Toutes les projections sont gratuites. L'inscription n'est pas requise.

Programme:

Date 

Pays 

Film

Invité 

9 avril, 18h30

Italie

Des praires vont fleurir encore 

Marco Patricelli, historien

10 avril, 18h30

Lettonie

Les défenseurs de Riga 

Alberts Sarkanis, Ambassadeur de la République de Lituanie

12 avril, 18h30

Pologne

Les dames Dulsky 

Łukasz Jasina, journaliste et historien

16 avril, 18h30

Autriche

Le nouveau monde 

Paul Rosdy, réalisateur

18 avril, 18h30

Roumanie

Un siècle pour la Roumanie 

Adrian Mihai Cioroianu, politicien et historien

 

ITALIE

Lundi  9 avril 2018, 18h30

Torneranno i prati / DES PRAIRES VONT FLEURIR ENCORE

(2014, 80 min, réalisation: Ermanno Olmi, projeté en langue originale et avec des sous-titres anglais)

Des praires vont fleurir encore, le film italien, écrit et réalisé par Ermanno Olmi, qui dépeint les difficultés physiques et émotionnelles des soldats italiens pendant la Première Guerre mondiale, qui a coûté la vie à 16 millions de personnes.

L'hiver de 1917, le front nord-est, les derniers affrontements de la Grande Guerre. Un fort italien construit à 1800 mètres d'altitude sur le haut plateau d'Asiago. Il neige partout et les tranchées autrichiennes sont si proches qu’on peut entendre le souffle de l'ennemi.

Link: http://www.filmitalia.org/p.aspx?t=film&l=en&did=75869 

IMDB: http://www.imdb.com/title/tt3478140/?ref_=fn_al_tt_1

Vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=31oVyVKg-GE

Le film sera suivi d'une brève discussion avec l'historien italien Marco Patricellini

Marco Patricelli (Pescara, 1963) est un historien italien; Dans ses études, il se concentre principalement sur la Seconde Guerre mondiale et sur l'Europe du 20ème siècle. Il est un expert de renommée internationale, ses publications ont été traduites en nombreuses langues. Il a publié un grand nombre des livres et d’études pour lesquels il a remporté de nombreux prix, compris XLII. "Premio Acqui Storia".

Après le débat, cette première soirée de projection sera accompagnée d'un petit régal sous la forme d'un verre de vin.

LETONNIE

Mardi 10 avril 2018, 18h30

Rigas sargi / DÉFENSEURS DE RIGA 

(2007, 118 min, réalisation: Aigars Grauba, projeté en langue originale et avec des sous-titres anglais)

Après la Première Guerre mondiale, Mārtiņš retourne en Lettonie chez sa chère Elza. Mais il ne sait pas que la lutte décisive pour son cœur et pour l'état nouvellement formé n'est que devant lui. Les forces armées allemandes sous le commandement du général des Armées blanches Bermont vont attaquer Riga, et il semble que le seul espoir letton représente la soutenance de la part des puissances de l'Accord. Mārtiņš, avec une poignée d'hommes courageux, est toujours déterminé à se battre.

Le film sera suivi d'une brève discussion avec monsieur J.E. Alberts Sarkanis, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Lettonie en République tchèque.

POLOGNE 

Jeudi 12 avril 2018, 18h30

Panie Dulskie / LES DAMES DULSKY

(2015, 91 min, réalisation: Filip Bajon, projeté en langue originale et avec des sous-titres anglais)

Une variation tragicomique sur le drame maintenant classique de Gabriela Zapolská Morale de Madame Dulská. Cependant, l'histoire du début du 20ème siècle se situe dans le cadre actuel et apporte un point surprenant. La famille bourgeoise rangée Dulsky cache un sombre secret que la dame de la maison est déterminée à défendre à tout prix.

IMBD: http://www.imdb.com/title/tt5078374/

Vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=rqDlRUAAjHU

Le film sera suivi d'une brève discussion avec le jeune historien polonais Łukasz Jasina.

Łukasz Jasina a reçu le doctorat du domaine des études cinématographiques (Polska Akademia Nauk). Il a étudié le droit, l'histoire et le journalisme à l'Université catholique de Lublin. Il était le principal publiciste de webzine hebdomadaire "Culture Liberal", il a travaillé en tant que l’assistent professionnel à l'Université catholique Jean-Paul II. à Lublin, et il était le chef du département international au Musée historique polonais. Łukasz Jasina est l'auteur de plusieurs centaines de publications.

AUTRICHE

Lundi 16 avril 2018, 18h30

Neue Welt / LE NOUVEAU MONDE

(2005, 103 min, réalisation: Paul Rosdy, sous-titres anglais)

Un road movie nostalgique de l’état à l’état, de ville en ville, de l’ancien temps au nouveau temps, à travers la plus grande partie de l’Europe centrale, à travers le territoire qui se prévalait d’un nom l’Autriche-Hongrie pendant près de quatre cents ans. 

Avec l'aide de la musique et d'histoires, des anecdotes et des légendes, des guides de voyage et de coupures de presse du XIXe et XXe siècles, l'écrivain Rosdy a réalisé un fascinant voyage dans le temps, construit sur juxtposition des séquences du présent et des films d'archives de l’époque et des photos des mêmes lieux.

Plus d’information concernant  le film: http://www.rosdyfilm.com/neuewelt/newworld/framesetnewWorld.htm 

IMBD: http://www.imdb.com/title/tt1085470/?ref_=nv_sr_2  

Vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=jAEmzjQfvqM

Après le film, il y aura une brève discussion avec le réalisateur Paul Rosdy.

Le réalisateur viennois, Paul Rosdy, travaille sur le film depuis 1990, jusqu'à cette année il a travaillé hors d‘autre comme le guide touristique. Il a étudié l'école de cinéma à Vancouver, au Canada, et a ensuite il a produit des courts métrages documentaires et des programmes éducatifs en Autriche, au Canada et aux États-Unis. En 1994, en collaboration avec Joan Grossman, il a fondé la compagnie Pinball Films. Ils sont tourné ensemble un documentaire de long métrage décrivant l'histoire de milliers de juifs européens fuyant devant le nazisme à Shanghai.

ROUMANIE

Mercredi 18 avril 2018, 18h30

Un secol pentru Romania / UN SIèCLE POUR LA ROUMANIE

(2013, 52 min, scénario: Adrian Cioroianu, projeté en langue originale et avec des sous-titres anglais)

Le documentaire "Un Siècle pour la Roumanie" comporte 100 ans d'histoire de la Roumanie, un voyage marqué par les dix priorités nationales du siècle. Le film présente des événements qui ont précédé la naissance de la Grande Roumanie, les tensions politiques au milieu du XXe siècle, la Seconde Guerre mondiale, la consolidation du communisme et le contexte international qui ont influencé la situation de la Roumanie.

L’auteur du scénario et le guide est l'historien Adrian Cioroianu et le producteur est la télévision roumaine.

Vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=_CKF10hhEYc

Le film sera suivi d'une brève discussion avec Adrian Cioroianu, cinéaste et scénariste roumain.

Adrian Mihai Cioroianu est un historien, homme politique, journaliste et essayiste roumain. Il enseigne à la Faculté d'histoire de l'Université de Bucarest et il est l'auteur de plusieurs livres traitant de l'histoire de la Roumanie. Adrian Cioroianu était le sénateur au Parlement roumain (2004-2007), le député du Parlement européen (2007) et le ministre des Affaires étrangères (2007-2008). Depuis 2015, il est l‘Ambassadeur de Roumanie auprès de l'UNESCO.  

 

L'événement fait partie d'un projet plus vaste initié par le BOZAR (Bruxelles) et soutenu par le programme Europe pour les Citoyens. Le projet comprend deux débats à Bruxelles, un débat à Helsinki et un autre débat à Budapest sur le sujet similaire de la perception actuelle de l'année 1918. 

Pour plus d'informations sur le projet, veuillez visiter: https://www.bozar.be/fr/activities/137924-1918-european-dreams-of-modernity

Lieu:
Prague
Date :

A partir du : 9 avr. 2018
Jusqu'au : 18 avr. 2018

Organisateur:

Le Centre tchèque est coorganisateur de l'événement


Me rappeler l'événement
Impossible de faire de rappel pour cet événement car il a déjà commencé