Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Programme

6 mai 2008 00:00 - 00:00

Lancement du livre "Les Tchèques et les Belges : une histoire en miroir"

Lancement du livre "Les Tchèques et les Belges : une histoire en miroir", qui est le premier à tracer des parallèles entre les deux pays et à découvrir des relations existant dans le passé entre les hommes politiques et les artistes entre Bruxelles et Prague aura lieu le 6 mai 2008 à 19h00 à la Galerie du Centre tchèque.

 

 

Petits pays entourés de voisins puissants, créés à la suite des bouleversements politiques majeurs, en proie aux tensions entre les nationalités qui les composent, cultivant l’humour jaune des perdants, se trouvant certes à divers moment de leur existence à l’avant de la scène mondiale mais bien plus souvent encore dans ses coulisses, la Belgique et la République tchèque – plus exactement l’ex-Tchécoslovaquie – ont beaucoup plus de traits communs qu’elles ne le croient, et pourtant elles s’ignorent comme si tout les séparait. Pour les Tchèques, la Belgique a rarement présenté un intérêt particulier : trop complexe, on lui préférait la culture française et l’exotisme hollandais en la réduisant à un assemblage hétérogène des deux. Pour les Belges, la Tchécoslovaquie faisait partie des « pays de l’Est » où l’on ne s’aventurait guère et après la scission, la découverte d’une Prague touristique s’apparentait aux voyages à Disneyland. Les Tchèques en Belgique n’ont jamais créé une réelle communauté d’exilés ou d’expatriés, le communautarisme des Belges en République tchèque se voulait représentatif des uns, en occultant l’existence même des autres.

Quelques événements ont permis de franchir symboliquement cette distance : l’Expo 58 a dévoilé une Tchécoslovaquie au seuil de la modernité à l’instar du socialisme qui n’avait encore rien d’un visage humain. Europalia consacrée à la République tchèque quarante ans plus tard a été, faute de mieux, le rappel d’un passé culturel riche dans un contexte politique déjà tout différent. De l’autre côté, la délégation de la Communauté française de Belgique à Prague a connu des moments de modeste gloire sans cependant réussir à s’entourer d’une communauté de fidèles. Des échanges universitaires et scientifiques complètent ce tableau, sans tenir le haut du pavé.

Convaincus que beaucoup reste à faire dans une meilleure connaissance de cette histoire en miroir, des chercheures tchèques et belges multiplient des rencontres depuis plusieurs années. Nul doute qu’une connaissance plus nuancée des analogies et des différences servira à mieux connaître non seulement l’autre mais aussi soi-même. La scission de la Tchécoslovaquie n’en est, pour les Belges, qu’un exemple parmi d’autres, qu’ils soient bons ou mauvais. Ces rencontres académiques ont abouti à l’organisation d’un colloque qui s’est tenu à Prague, au siège du Sénat de la République tchèque en mai 2006. Il nous a semblé utile d’en faire connaître les travaux à ceux que ce sujet intéresse et qui n’ont pas pu y prendre part. Car nous pensons qu’au-delà du passé habsbourgeois, nous avons aussi un avenir commun.

Lieu:

150-152 Avenue Adolphe Buyl
1050 Bruxelles / Brussel
Belgie

Date :

6 mai 2008 00:00 - 00:00

Organisateur:

České centrum


Me rappeler l'événement
Impossible de faire de rappel pour cet événement car il a déjà commencé