Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Programme

23 juin 2014 - 25 juin 2014

Festival CINEMA, FREEDOM AND EUROPE au BOZAR

En 2004, dix nouveaux États-membres ont réjoint l’Union européenne. Cet élargissement a marqué un tournant dans l’histoire de l’intégration européenne. BOZAR CINEMA et EUNIC Brussels proposent de célébrer ce 10e anniversaire à travers un événement cinématographique. Le festival « Cinema, Freedom and Europe » aura lieu du 23 au 25 juin. L'un des films projetés sera également « Citizen Havel » des réalisateurs Pavel Koutecký et Miroslav Janek.

L’élargissement de l’UE en 2004 a définitivement mis fin à la Guerre froide sur le continent européen. Pour les pays d’Europe de l’Est, cette adhésion a aussi marqué l’aboutissement d’un processus de démocratisation et la chute des régimes communistes. Tous ces événements ont bien entendu influencé la vie culturelle des nouveaux adhérents et imprégné la société européenne dans son ensemble.

Sept pays de cette grande vague d’adhésion - la Pologne, la République tchèque, la Hongrie, la Slovénie, l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie - mettent sur pied en collaboration avec BOZAR CINEMA et EUNIC Brussels un mini-festival de cinéma : un cocktail de fictions et de documentaires pour montrer comment ils ont vécu l’intégration européenne et le processus de transition - un rêve qui devenait pour eux enfin réalité. Une expérience historique qu’ils nous invitent à partager.

Programme

Le 23 juin à 18h00
Ouverture
Wałęsa, the Man of Hope (Andrzej Wajda, Pologne, 2013, 127’)

La Nouvelle Europe est née à Gdañsk ! Wałęsa, the Man of Hope est l’histoire d’un héros contemporain: Lech Wałęsa. Le film commence avec Oriana Fallaci qui entre dans l’appartement du couple Wałêsa, situé dans une HLM de Gdañsk, pour y interviewer celui qui plus tard recevra le Prix Nobel de la Paix. La journaliste pose des questions que personne jusque-là n’avait voulu - ou osé - poser au légendaire leader du mouvement Solidarité. Cela permet de révéler la vérité d’un homme au charisme impressionnant et à l’intuition politique étonnante. Quelquefois, se battre pour la liberté est une nécessité, et protéger son pays - un devoir. Mais la vie ne peut se limiter à cela. Politique et amour, peur et sens de la sécurité, nécessité de se soumettre et volonté de se rebeller : la vie de Lech Wałêsa est remplie de contrastes. Tout comme le film. Car en fin de compte il montre un Wałêsa face à ses choix. Fait-il les bons? Et à quel prix?

Le 23 juin à 20h30
My Mother’s Farm (Ilze Burkovska Jacobsen, Lettonie / Norvège, 2008, 55')

La réalisatrice Ilze Burkovska Jacobsen évoque tous les moments clés de l'histoire récente de la Lettonie et les conditions de vie difficiles dans l'agriculture grâce à un document sur l'histoire de sa mère qui vit comme une fermière.

Le 24 juin à 18h00
Mama Evropa / Mother Europe (Petra Seliškar, Slovénie, 2013, 90')

Film documentaire ludique parlant des frontières de l'Europe et des vies humaines étroitement liées entre elles.

Le 24 juin à 19h30
Crime Unpunished (Tamás Novák et Fruzsina Skrabski, Hongrie, 2011, 70’)

L’ancien communiste, ministre de l'Intérieur Béla Biszku était l'un des principaux acteurs qui était derrière répression sanglante et brutale au soulèvement hongrois en 1956. En 2009, pour la première fois, il a donné une interview aux réalisateurs du film « Crime Unpunished ».

Le 24 juin à 20h45
Citizen Havel (Miroslav Janek, Pavel Koutecký, République tchèque, 2008, 120’)

Le long-métrage « Citizen Havel », réalisé par Pavel Koutecký et Miroslav Janek, pénètre dans les coulisses des grands événements de l’histoire politique tchèque et la vie personnelle du président Havel. Les spectateurs pourront regarder sa nervosité lors de la première élection présidentielle ou lors de la répétition des paroles de remerciements après son élection. Havel est observé dans des situations où il s’énerve devant des chemises mal cousues ou lorsqu’il sert le verre de Becherovka à Miloš Zeman. Les femmes de Václav Havel – Olga et Dagmar -ne jouaient pas seulement un rôle important dans sa vie, mais également dans le film. En même temps le documentaire met en scène ses amis et ses collaborateurs comme des politiciens ou les membres du groupe de musique Rolling Stones. Le réalisateur Pavel Koutecký a commencé le tournage en 1992 et il a observé le premier président tchèque plus de treize ans. Malheureusement, il ne vécut pas assez longtemps pour voir la première de son plus important film. Après sa mort tragique au printemps 2006, la réalisation du film a été reprise par son collègue Miroslav Janek.

Le 24 juin à 18h00
Disco and Atomic War (Jaak Kilmi, Estonie, 2009, 80’)

Le fait de regarder la télévision finlandaise a influencé une génération d’estoniens, qui se rappellent dans un collage ludique de l'époque où ils vivaient, sur la ligne de front de la guerre froide, d'un côté élevés vers le communisme, de l'autre part bombardés par la culture pop, la 8 musique et la télévision occidentale.

Le 25 juin à 19h30
How we played the revolution (Giedrė Žickytė, Lituanie, 2011, 69’)

Au tout début de la perestroïka en Union soviétique en 1984, un groupe d'architectes pour plaisanter a décidé de mettre en place pour une nuit un groupe afin de célébrer le Nouvel An en lituanien Kaunus. Mais la surprise a un tel succès que des rumeurs sur le passionnant nouveau groupe de rock ANTIS commencent à se répandre très vite.

Suivi d’une réception


Quand: du 23 au 25 juin 2014
Où: Palais des Beaux-Arts, Rue Ravenstein, 1000 Bruxelles
Plus d'informations: http://www.bozar.be/activity.php?id=14997&lng=fr

 


Lieu:

Palais des Beaux-Arts, Rue Ravenstein, 1000 Brusel

Date :

A partir du : 23 juin 2014
Jusqu'au : 25 juin 2014

Organisateur:

Le Centre tchèque est coorganisateur de l'événement


Me rappeler l'événement
Impossible de faire de rappel pour cet événement car il a déjà commencé