Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Nouvelles

Toutes les nouvelles

Le spectacle "Continent Kafka" au Centre culturel Jacques Franck à Bruxelles

Le Centre tchèque à Bruxelles et le Rideau de Bruxelles vous invitent au théâtre! Après le succès public et critique de R.W., Pascal Crochet et son équipe abordent l’oeuvre du grand écrivain pragois. Dans Continent Kafka, ils imaginent non sans humour les derniers jours de la vie de Kafka qui, en proie à des hallucinations, voit surgir la multitude des silhouettes étranges qui peuplent ses écrits. Les représentations auront lieu au Centre culturel Jacques Frank, situé chaussée de Waterloo, 94 à 1060 Bruxelles du 9 au 27 octobre 2012.

UN LIVRE DOIT ÊTRE LA HACHE QUI FEND LA MER GELÉE EN NOUS (Franz Kafka)

"Continent Kafka"  est un spectacle fantasque. Un voyage libre à la rencontre d'images, de situations, de bribes de textes, où la langue de Kafka cohabite dans une vitalité incisive avec les corps burlesques des acteurs.

Franz Kafka (1883-1924), est un écrivain tchèque de langue allemande et de culture juive. À l’e ception de plusieurs voyages et de séjours de convalescence, il aura passé la majorité de son existence dans un rayon de 500 mètres du centre de Prague. Son père, commerçant aisé y tient un grand magasin de lingerie, au « Palais Kinsky ». Kafka résidera un temps au « Château », dans la ruelle dite des Alc imistes qui borde l’enceinte. Dans cette ville bilingue, il noue des rencontres tour tour l’école, au théâtre juif, au café littéraire et au bureau. À 29 ans, Kafka publie son premier recueil de textes, Regard puis, l’année suivante, La Métamorphose (1913). Il tient un Journal qui est aussi une sorte de banc d’essai de ses futures nouvelles. Comment allier désormais, l’écriture, les liaisons ép émères et tumultueuses et le travail ? Cette tension l’amènera à privilégier l’introspection ainsi qu’un désengagement vis-à-vis du couple et de la famille.

„Voici, mon bien cher Max, ma dernière prière : Tout ce qui peut se trouver dans ce que je laisse après moi (c'est-à-dire, dans ma bibliothèque, dans mon armoire, dans mon secrétaire, à la maison et au bureau ou en quelque endroit que ce soit), tout ce que je laisse en fait de carnets, de manuscrits, de lettres, personnelles ou non, etc. doit être brulé sans restriction et sans être lu, et aussi tous les écrits ou notes que tu possèdes de moi ; d'autres en ont, tu les leur réclameras. S'il y a des lettres qu'on ne veuille pas te rendre, il faudra qu'on s'engage du moins à les bruler. A toi de tout coeur“.  Franz Kafka

Bien que l’auteur ait demandé de détruire ses oeuvres après sa mort, son ami et éditeur Ma Brod a passé outre cette injonction en publiant ses 3 romans posthumes : Le Procès (1925) et Le Château (1926), L’Amérique (1927).

Lieu: Centre culturel Jacques Frank, situé chaussée de Waterloo, 94 à 1060 Bruxelles.

Dates et heures: du 9 au 27 octobre à 20h30, sauf les mercredis à 19h30, et le dimanche 21/10 à 15h00. Rencontre, le mercredi 10 octobre, avec Pascal Crochet et l'équipe de création (après le spectacle).

Entrěe. 8 à 18 €

Réservations: 02 737 16 01

Plus d'informations: http://www.rideaudebruxelles.be/index.php