Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Communiqués de presse

La 10eme édition du festival One World à Bruxelles

À Bruxelles, le 11 avril 2016 : La séléction des films les plus importants issus du festival du film documentaire centré sur les droits de l’homme « One World » sera projetée à Bruxelles du 18 avril au 27 avril 2016.

La programmation du festival est dominée par les œuvres focalisées sur la migration et la recherche du domicile. La soirée d’ouverture proposera un film d’un réalisateur belge Tim De Keersmaecker, qui sera présent lors de la projection. « No man Is an Island » présent les destins croisés de deux jeunes hommes tout justement débarqués à l’île de Lampedusa. Le festival sera ouvert le 18 avril de 20h00 au BOZAR par Elmar Brok, Président de la Commission des Affaires étrangères du Parlement européen et Šimon Pánek, directeur de la société People In Need.

La 10e édition du festival ne laissera pas de côté des sujets qui font la une des médias – le conflit armé en Ukraine (« Cargo 2000 ») ou la situation actuelle en Crimée (« Back Home ») aussi bien que le film acclamé « The Babushkas of Chernobyl ».

De même, One World à Bruxelles a l’honneur d’accueillir deux lauréats du Prix Sakharov cette année. La projection du film « A Haunting History » sera suivie de table ronde avec Salih Osman,  l’avocat de Soudan du Sud et lauréat du Prix Sakharov 2007. Ensuite, Taslima Nasreen proposera son point de vue sur le djihad contémporain après la projection du « My Jihad » au Parlement européen.

Les projections auront lieu au Palais des Beaux-Arts (BOZAR), au Parlement européen, à la Représentation permanente de la République tchèque auprès l’UE, à la Représentation de la Norvège auprès l’UE et à l’Institut Culturel Italien.

« Le festival One World permet la réunion des thèmes de la politique etrangère avec le film documentaire, ce qui montre deux phénomènes importants. La protection des droits de l’homme occupe une place importante dans la politique etrangère tchèque après la Révolution de velours en 1989. Et le film documentaire représente non seulement une œuvre cinématographique mais aussi un incitateur des discussions sociales », souligne Kristina Prunerová, directrice du Centre tchèque à Bruxelles.

La sélection de 14 films sera accompagné des tables rondes et des débats. Un débat (non)passionné sur la migration en contexte centre-européen avec Šimon Pánek, directeur de la société People In Need, sera animé par le journaliste du Soir, Jurek Kuczkiewicz. Julio Aleaga, le journaliste indépendant et l’activiste cubain, discutera lors de table ronde au Parlement européen sur le rapprochement de l’UE et Cuba et ses effets imminents.

Le thème central d’One World 2016 : La recherche du domicile

Les événements qu’on témoigne au cours des années dernières nous forcent à reflechir sur notre domicile. Serions nous prêts à partager notre maison ? Qu’est-ce qui constitue notre monde, qu’on ne partage pas ?  « La crise dite d’immigration nous a permis de découvrir beaucoup d’aspects de nous-mêmes. Par suite, nous nous dirigeons dans ce sens - One World veut pénetrer notre domicile de tous les angles. » décrit Hana Kulhánková, directrice du festival. « Pendant que nous avons pré‑séléctionné des films pour le festival, nous avons découvert qu’en fait la notion de « domicile » est insaisissable – c’est l’ensemble des valeurs, non seulement les pantoufles préferées. », ajoute Hana Kulhánková.

La programmation complète du festival : http://www.oneworld.cz/2016/brussel-programme. Entrée libre pour les projections (sauf BOZAR), l’inscription obligatoire en ligne.

Pour plus d’information, veuillez contacter Adéla Pospíchalová de la société People In Need.

Tel.: +420 777 787 968, mail: adela.pospichalova@clovekvtisni.cz

 

Suivez-nous sur FB: https://www.facebook.com/One-World-in-Brussels-116093931805552/?fref=nf

 

Le festival est organisé par la société People In Need en collaboration avec la Représentation permanente de la République tchèque auprès l’UE, le Centre tchèque à Bruxelles, le Parlement européen, Sakharov Prize Network, Goethe Institute, l’ambassade de la Norvège, l’Institut Culturel Italien ; les organisations du réseau des droits de l’homme Human Rights and Democracy Network, le Centre régional d’information des Nations Unies pour l’Europe occidentale (UNRIC), l’organisation  Heinrich Boell Stiftung, EuroMed Rights, Human Rights House Foundation, Human Rights Without Frontiers, FIDH, Protection International ; et l’équipe internationale des avocats Frank Bold.

En participation des festivals Movies that Matter de La Haye et Festival Des Libertés de Bruxelles.